Classement des bois

Le marquage CE des bois de structure

Depuis le 1er janvier 2012, le marquage CE des bois de structure à section rectangulaire est obligatoire. Contraignant pour les fabricants, les scieries ou les négoces, il permet d’authentifier par un marquage clair et indélébile ou par un affichage, les caractéristiques et les performances des bois. C’est la garantie pour l’entreprise qu’elle pose des produits adaptés à la fonction qu’ils doivent assumer.

En Europe, la Directive Produits de Construction (DPC) impose que tous les produits de construction soient munis de la marque CE avant d’être commercialisés. Pour les sciages destinés à un emploi structurel, la mise en place du marquage CE s’effectue selon la norme "harmonisée" NF EN 14081-1 à 4 "Structures en bois – Bois de structure à section rectangulaire classé pour sa résistance". Obligatoire depuis le 1er janvier 2012, elle permet de juger des caractéristiques et des performances des bois de structure mesurées selon les normes en vigueur (la résistance mécanique, la stabilité, la durabilité et la résistance au feu).

Un marquage sous contrôle

Le niveau d’attestation du marquage des bois massifs de structure à section rectangulaire est le niveau CE 2+. Cela implique que les essais initiaux et le contrôle de la production en usine réalisés par le fabricant soient surveillés et contrôlés par un organisme indépendant agréé. Ce dernier délivre un certificat de contrôle ou certificat de conformité (Certificat CE), renouvelé par des inspections de contrôle annuelles de l’organisme agréé.

Deux types de classements structurels

L’utilisation d’un bois en usage structurel est conditionnée par la connaissance de ses propriétés mécaniques : résistance à la flexion, à la rupture en traction, à la compression, au cisaillement, module d’élasticité et masse volumique.

Deux méthodes de classement selon la résistance sont possibles :

CLASSEMENT VISUEL
NF B 52-001
CLASSEMENT MÉCANIQUE
NF EN 338
EXEMPLES D'ESSENCES (1)
ST I C30 Sapin, épicéa, pin sylvestre, mélèze
ST II C24 Douglas, peuplier, pin maritime
ST III C18 Western red cedar
1 D30 Chêne, érable
2 D24 Ronde réglableen acier traité noir
3 D18 Hautes et basses en acier bichromaté

(1) Une essence de même appellation peut être classée différemment selon son origine.

La méthode visuelle

Pour cette opération, la personne chargée du classement peut avoir recours à des appareils électroniques ou mécaniques. Cette méthode s’effectue en observant les défauts du bois selon une norme de classement référencée NFB 52-001. Elle définit trois classes de résistance ST I, ST II et ST III pour les résineux et le peuplier, et 1, 2 et 3 pour les feuillus.

La méthode par machine

Elle permet de détecter, de façon non destructive, une ou plusieurs propriétés du bois et de trier les poutres en classes de résistance. La norme NF EN 338 trie les poutres en trois classes de résistances, C18, C24 et C30 pour les résineux et le peuplier, et D18, D24 et D30 pour les feuillus. Les correspondances des classements visuels et machine sont définies par la norme NF EN 1912.

Deux types de marquages

Les informations obtenues par les différents types de classements doivent être indiquées de façon claire et indélébile sur les bois de structure.
Il existe deux façons d’afficher ces informations :

La méthode A est un marquage individuel de chaque pièce de bois de structure classé.
La méthode B
est un marquage par paquet.

Les bois de structure classés visuellement seront marqués selon l’une ou l’autre des méthodes, et les bois classés par machine uniquement par la méthode A.

L’affichage simple ou complet

Le fabricant ou son représentant attitré établi dans la Communauté Européenne est responsable de l’apposition du marquage CE, constitué du symbole de marquage CE, tel que spécifié dans la Directive 93/68/CEE et des informations d’accompagnement appropriées. Les informations suivantes doivent figurer sur le bois de structure classé ou sur le paquet, avec la possibilité d’un affichage simple ou complet.

Le marquage simplifié

Exemple de marquage simplifié

Le marquage simplifié sous le marquage CE comprend :

  1. Le numéro d’identification de l’organisme de certification agréé ;
  2. Le nom ou la marque d’identification du fabricant. L’adresse légale du fabricant peut également être ajoutée ;
  3. Les deux derniers chiffres de l’année d’apposition du marquage ;
  4. Les informations décrivant le bois de structure :
    • La lettre "M", si le bois est classé par machine, ou la classe et la norme de classement si le bois est classé visuellement ;
    • La mention "Classé sec" pour le bois classé sec : bois faisant partie d’un lot délibérément classé à un degré d’humidité moyen de 20 % ou moins, sans relevé excédant 24 % ;
  5. Le numéro de code d’identification du bois ;
  6. La catégorie ou classe de résistance ;
  7. Les lettres PT lorsque le bois a été traité contre les attaques biologiques

Le marquage complet

Le marquage complet sous le marquage CE comprend :

Les mentions a), b) et c) précédentes ;

  1. Le numéro du certificat de conformité CE du contrôle de production en usine ;
  2. Une référence à la présente Norme européenne et l’année de sa publication ;
  3. La description du bois et de son emploi prévu, avec les informations suivantes :
    • Le nom générique ;
    • La lettre "M", si le bois est classé par machine ;
    • Le code de 4 lettres de l’essence répertoriée dans le chapitre 7.3 et l’Annexe B de la norme NF EN 14 801-1. Ex : WPCA = épicéa et sapin ; 
    • Les dimensions de la section ;
    • Le numéro de code d’identification du bois ;
  4. La classe et la norme de classement, si le bois est classé visuellement ;
  5. Les performances relatives à toutes les caractéristiques essentielles obligatoires devant être déclarées :
    • La classe de résistance ;
    • La classe de réaction au feu selon l’EN 13501-1 ;
    • L’émission de substances dangereuses, le cas échéant ;
    • Les performances de la durabilité du bois.
      Si elle est naturelle, la classe d’emploi (ou de service) est indiquée (voir page suivante). Lorsque le bois a été traité contre les attaques biologiques, l’indication "PT" est suivie du type de traitement et de produit de préservation, la valeur de rétention critique, la classe de pénétration et les agents biologiques cibles.

Exemple de marquage complet bois classé visuellement Exemple de marquage complet bois non traité classé en machine

Pour des raisons économiques, les charpentes dans leur majorité sont réalisées à partir de résineux. Dans le tableau ci-dessous sont répertoriés les principaux types de charpentes et les utilisations possibles des bois sciés résineux.

TYPES
DE STRUCTURE
ST I
C30
ST II
C24
ST III
C18
Charpente traditionnelle   x x
Charpente industrielle   x  
Charpente lamellé-collée x x  
Ossature bois   x x

Le saviez-vous ?

La mention NPD «Performance Non Déterminée» peut être utilisée lorsque certaines caractéristiques ou propriétés reprises dans le marquage ne sont pas exigibles d’un point de vue réglementaire dans un des pays membres de la Communauté Européenne pour l’usage prévu du produit.

Gedibois