Le bois... notre métier

Réseau spécialisé dans la distribution de produits Bois & Dérivés, Gedibois a sélectionné une gamme variée composée d’essences de toutes provenances, respectueuses de l’environnement.

Les origines des bois commercialisés

La transformation du bois

1) Les grumes

Première étape de la transformation, après la sélection des bois sur pieds et l’abattage. Les plus belles portions du fut sont débitées en grumes.

2) Les plots

Les plots sont des grumes reconstituées. La grume entrée en scierie n’a subi qu’une seule transformation : un trait de scie, définissant l’épaisseur du produit souhaitée. Chaque plateau est ensuite latté
sur tous les rangs, de façon à permettre une ventilation naturelle dans le cadre d’un séchage à l’air (ressuyage), ou en séchoir industriel.
En fonction des essences et de leur utilisation les dimensions varient :

  • Epaisseurs : de 27 à 100 mm (et plus).
  • Largeurs : elles sont définies par les diamètres des grumes transformées.

Le saviez-vous ?

Les plots

L’unité de vente du plot est le développé.
En calculant la surface des plateaux on parlera de toise.

3) Les avivés

Ce produit final est issu de la première transformation de l’industrie du bois : le sciage. Par définition, un sciage (ou avivé) est une section de bois présentant 4 arêtes vives. En fonction des essences, et de leur utilisation, les dimensions varient :

  • Epaisseurs : de 27 à 100 mm (et plus). 
  • Largeurs :
    • Fixes : on parle alors de pré-débits utilisés à des fins industrielles.
    • Standard : composées de largeurs variables et montantes de 100 mm et plus.

4) Les carrelets 3 plis

Produits principalement destinés à l’approvisionnement des menuiseries industrielles. Il s’agit de pièces de bois contrecollées obtenues par le collage de trois avivés massifs, pouvant être assemblées par entures multiples aux extrémités. Ce procédé de fabrication permet aux carrelets 3 plis d’avoir une stabilité dimensionnelle supérieure à celle des bois massifs classiques et un niveau de finition impeccable du fait d’un rabotage sur les 4 faces. L’utilisation de collages certifiés D4 permet de garantir une mise en œuvre en condition extérieure.

L’assemblage par entures

Voici quelques essences et dimensions que nous distribuons :

  • Des feuillus tempérés : chêne et hêtre essentiellement.
  • Des essences résineuses : pin sylvestre et mélèze.
  • Des essences exotiques : Méranti, Durian, Sapelli, Niangon, Tiama, Hévéa…
    • Épaisseurs : 63 et 72 mm.
    • Largeurs : 86 / 95 / 115 / 125 / 145 mm.
    • Longueurs variantes, de 1,5 m à 6 m

Le saviez-vous ?

Deux procédés de fabrication définissent l’appellation du carrelet 3 plis :

  • DKD : les parements et contre-parements sont en bois massif d’une seule pièce. Seule la pièce du milieu tolère un aboutage.
  • KKK : les 3 pièces tolèrent l’aboutage, ce qui permet d’obtenir des longueurs de 6 m, et ainsi d’optimiser les découpes.

5) Le séchage

La plupart des produits que nous distribuons bénéficient d’une prestation de séchage. Le séchage du bois permet au matériau de se stabiliser et évite ainsi tout risque de déformation après mise en œuvre. Outre cette notion technique, le transport du bois reste plus économique : la densité moyenne des produits transportés est moindre.

Techniquement, on distingue deux types de séchage :

  • Le séchage à l’air, ou ressuyage, qui permet d’équilibrer l’hygrométrie du bois. Cette solution reste chronophage et varie selon les épaisseurs.
  • Le séchage artificiel, qui permet de réguler plus rapidement l’hygrométrie intrinsèque du bois. Les temps de séchage diffèrent aussi en fonction des épaisseurs et de la densité des essences.
Gedibois